L’hiver en Antarctique

L’Antarctique peut sembler être une terre d’hiver perpétuel, mais même ici, il y a des saisons, mais seulement deux : l’été et l’hiver.

En Antarctique, l’hiver est d’avril à septembre. Ici, les hivers sont longs et très froids, avec des nuits sombres qui peuvent durer des semaines. Les températures sur le plateau peuvent varier de -40°C (-40°F) à -70°C (-94°F). La température la plus basse jamais enregistrée à la surface de la Terre était de -89,2°C (-128,56°F) à la station de Vostok le 21 juillet 1983.

L’obscurité ne dure pas aussi longtemps que la lumière pendant l’été, car il y a le crépuscule après le coucher du soleil et jusqu’à ce qu’il réapparaisse.

Si quelqu’un se trouve en Antarctique une fois l’hiver venu, il y restera jusqu’à l’été. Les vols et les navires ne voyagent pas vers et depuis l’Antarctique une fois que le temps se dégrade. Les chercheurs sont généralement les seuls à y séjourner pendant l’hiver.

Plus vous vous dirigez vers le sud, plus l’hiver est froid, sombre et long. L’Antarctique est un grand continent, et les conditions varient beaucoup du Pôle Sud à sa périphérie.

La haute altitude se traduit par un hiver plus froid, et la faible altitude et la proximité de l’océan se traduisent par un hiver plus doux.

Au Pôle lui-même, l’année se compose d’extrêmes, où il y a une obscurité constante en hiver pendant six mois par an.

Lorsque le soleil disparaît en hiver, les températures baissent de façon spectaculaire et ne remontent pas avant son retour.

[Photo from Unsplash]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.