Sur l’Aurore Australe

Dans l’hémisphère sud, elle est connue sous le nom d’« aurore australe », et dans l’hémisphère nord, « aurore boréale ». Donc, de ce côté du monde, dans l’Antarctique Argentine, vous pouvez profiter du spectacle que Mère Nature offre, dans sa version Aurore Australe. En Argentine, elle est également connue avec le surnom romantique et poétique de « lumières du sud » (« luces del sur »).

Les aurores, qu’elles soient australes ou boréales, peuvent être aperçues à haute altitude, entre 100 et 1000 kilomètres au-dessus du niveau de la mer.

Les aurores australes se produisent lorsque le rayonnement cosmique (particules solaires généralement chargées) entre en collision avec la magnétosphère de la Terre.

Lorsque le rayonnement frappe cette couche protectrice invisible, il se déplace le long des lignes invisibles du magnétisme qui entourent la planète.

Cette énergie est accumulée jusqu’à ce qu’elle atteigne une capacité limite, et c’est à ce moment que (avec les bonnes conditions climatiques et dans l’hémisphère où il fait nuit à ce moment) l’énergie jaillit dans l’ionosphère, créant les lumières colorées que nous pouvons apprécier.

Où voir l’Aurore Australe en Argentine ?

Bien au sud du pays, à Ushuaia, la ville la plus méridionale du monde, vous pouvez profiter de l’Aurore Australe. Ushuaia est très proche du cercle antarctique et c’est pourquoi c’est un endroit privilégié pour les Aurores Australes. Ces lumières dansantes peuvent aller de pair avec une expédition vers le continent blanc, c’est-à-dire vers l’Antarctique.

[Photo from Unsplash]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.